Guérir soit même ses soucis de santé naturellement

16 novembre 2012

SURPOIDS, OBESITE

Classé dans : Non classé — MIMI972 @ 22 h 34 min

Le surpoids et l’obésité consistent en une augmentation des tissus adipeux qui permet de stocker les graisses, le surpoids étant défini comme une obésité légère. Plusieurs modes de calcul existent pour déterminer le degré d’excès de poids, la référence officielle étant l’indice de masse corporelle (IMC) :

                                                                                                                                                                                                                                                          IMC = poids /taille²                       


Le surpoids est en réelle progression en France ( 1 kg de plus en moyenne par personne pour les dix dernières années) : 13 millions de personnes sont en surpoids, dont 4 millions sont obèses. Si cette progréssion se poursuit, on estime que en 2020, 20% de la population sera atteinte d’obésité. Les problèmes de poids touchent de plus en plus de jeunes, les hommes étant un peu plus concernés que les femmes.

Le surpoids et l’obésité sont responsables de nombreuses pathologies cardio-vasculaires :

- l’hypertension artérielle

- l’arthérosclérose

- l’insuffisance coronarienne

- l’angine de poitrine

- l’artérite

- l’accident vasculaire cérébral

- la thrombose

- l’embolie …  

- des troubles glandulaires comme le diabète

- des troubles articulaire comme l’arthrose

La plupart des produits vendus en pharmacie, même s’ils mettent en avant un effet amaigrissant à court terme, n’ont jamais fais la preuve à moyen terme d’une efficacité supérieure à celle d’un placebo. la phytothérapie entre aussi dans ce cadre.

De nombreux produits peuvent avoir des résultats mais aucun ne modifie l’équilibre énergétique ni l’apparence psychologique : après l’arrêt des traitements, la reprise du poids initial risque de se faire automatiquement à plus ou moins brève échéance.

Les diurétiques font perdre au mieux 1 à 2 kg d’eau, et non de tissus adipeux, qui seront immédiatement repris dès l’arrêt du médicament. 

les hormones thyroïdiennes ne peuvent raisonnablement être prise qu’en cas d’insuffisance authentifiée.

Les pratiques chirurgicales sont les moyens les plus efficaces mais elles présentent des indications strictes, des contre indications et des effets secondaires. ces interventions ne peuvent se concevoir que si l’IMC est supérieur à 40 ou bien supérieur à 35 avec des indications médicales solides : hypertension mal contrôlée, arthrose évolutive des membres inférieurs, syndrome d’apnées du sommeil, diabète …

L’anneau gastrique réalise un bandage circulaire de la partie haute de l’estomac. Il peut être gonflé de façon plus ou moins importante et limite alors d’autant la quantité de nourriture ingérable. L’anneau est moins efficace chez les personnes qui aiment manger des aliments hypercaloriques liquides

Le court circuit gastrique associe à l’intervention précédente une suture de la petite poche gastrique sur l’intestin, ce qui a pour conséquence une réduction supplémentaire de l’absorption intestinale. C’es l’intervention la plus efficace mais la moins réalisée en France à cause de ses nombreux effets secondaires

 Il y a aussi la LIPOSUCCION et la LIPECTOMIE mais je n’en parlerais pas ici.

La réponse de l’homéopathie

Il n’existe pas de remède magique contre le surpoids. Pour perdre des kilos superflus, il faut faire des efforts ! mais pour vous aider et accélérer le mouvement prendre

fumaria 3X soit 10 gouttes dans un peu d’eau le matin

saponaria 3X soit 10 gouttes dans un peu d’eau le soir                                                                             

La réponse de la naturopathie

Il est nécessaire de traiter le surpoids dans sa globalité. Certes, l’alimentation joue un rôle primordial, mais les chances de réussite à long terme sont quasiment nulles si l’on ne prend pas en compte l’aspect émotionnel. On peut identifier différentes causes, qui peuvent ou non s’associer :

- la volonté de ne pas passer inaperçu

- la volonté de se protéger

- la peur de manquer (on fait des réserves)

- le besoin exacerbé d’affection maternelle (on prend du poids pour garder l’aspect physique d’enfant)

- le désir inconscient de ne plus plaire (attitude souvent féminine, qui survient à la suite d’un choc sentimental important)

 L’approche alimentaire

La privation alimentaire n’est pas d’une grande aide à moyen terme, il s’agit de faire des repas équilibrés, fréquents et relativement frugaux.

Le petit déjeuner doit se composer d’une boisson chaude, le thé vert étant particulièrement adapté, suivi de quelques tartine de pain semi complet ou de pain grillé (pas de biscottes), avec une compote ou une purée de fruit sans sucre.

Le déjeuner et le diner sont composés d’une soupe en hiver, puis d’une crudité suivie d’une protéine accompagnée d’un féculent ou d’une céréale, de préférence sans gluten (riz, quinoa, sarrasin). éviter le dessert, sauf une pomme ou une poire.

Le grignotage doit être remplacé par des pauses, vers 11 heures et 17 heures, au cours desquelles on mangera des fruits et des oléagineux (noix, amandes, noisettes)

L’alimentation raffinée doit impérativement être remplacée par des céréales semi complètes, du sucre intégral et des huiles vierges de premières pression à froid

Les compléments alimentaires

chardon marie soit 2 gélules à chaque repas

bromélaïne + papaïne soit 2 gélules trois fois par jour entre les repas

Pollen frais de ciste soit 1 cuillère à soupe au petit déjeuner

spiruline soit 3 gélules 30 à 45 minutes avant les repas 

 Pour vous aider je vous conseille le livre suivant très intéressant 

 

SURPOIDS, OBESITE Maigriromax-120-300

Laisser un commentaire

 

Massagepourbbcaen |
The Tribu |
1ile1monde |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Princessegaufrette
| Chezsusanne
| Rabelaiski